maternité·Pensées et Réflexions

Le selfcare

La vie est drôlement faite. Je réalise que j’ai tellement peu de contrôle sur mon horaire du temps depuis l’arrivée de Lina dans nos vies que j’ai quelque peu délaissé le blogue. Je m’étais tellement convaincue que j’aurais du temps pendant mon congé de maternité pour travailler dessus que j’avais même lancé une version anglophone. La vie s’est assurée de me faire comprendre que ce n’était pas réaliste avec ma croquette de gérer deux sites web, d’aller à l’université tout en vivant un déménagement imminent. J’ai donc dû prendre la décision de prioriser mes passe-temps et cela m’a inspiré à vous parler de l’importance de prendre soin de soi avant tout.

Si vous lisez ces lignes, c’est qu’il y a de fortes chances que vous me suivez sur Instagram. Si c’est le cas, vous m’avez sans doute vu suer ma vie dans mes Stories est boire du Energize comme si ma vie en dépendait (dans les faits elle n’en dépend pas, mais le petit coup de pied au derrière qu’il me donne est un impératif pour donner mon 100% pendant mon entraînement.) En effet, j’ai pris la décision avant l’arrivée de Lina de me remettre en forme pendant mon congé de maternité. J’ai eu la chance de vivre une grossesse en santé sans complication et j’ai une petite fille parfaite, mais je veux me donner la chance de profiter pleinement de chaque instant et cela passe par les bienfaits que me procure l’entraînement.

Je ne vous cacherai pas que j’ai reçu des commentaires assez ordinaires sur le fait que je m’entraînais post-partum et que je sortais trop souvent sans ma fille dans les premiers mois de ma vie. S’il y a une chose que je peux vous dire, c’est que le bonheur de ma fille est grandement influencé par mon état d’esprit. Comme le dit si bien un inconnu qui est régulièrement cité : quand maman va, tout va (ou était-ce l’appétit?!). Bref, pour moi, prendre une journée entre filles par saison pour aller au spa ou faire une sortie avec mon amoureux pour une soirée n’est pas quelque chose qui me fait culpabiliser. Au contraire, ça permet à ma fille de voir d’autres personnes en qui j’ai entièrement confiance pour prendre soin d’elle et ça l’a fait socialiser. Prendre soin de soi ne devrait jamais être critiqué et ce n’est aucunement une source de culpabilisation pour moi…alors à celles qui m’ont adressé des remarques je vous invite à vous questionner sur la raison qui fait en sorte que ça vous dérange.

La maternité n’est pas quelque chose de facile. On va se le dire, les jugements et les opinions fusent de tout bord. Il devient donc essentiel de prendre du temps pour établir ses priorités et s’assurer qu’on les respecte au quotidien. Pour moi, ma priorité est de retrouver la force physique que j’avais il y a quelques années et avoir l’énergie de faire mes activités quotidiennes même lorsque le temps total du sommeil que j’ai cumulé en une nuit se compte sur moins de doigts qu’il en faut pour avoir une main. Ce n’est pas superficiel. Ce n’est pas pour les likes sur Instagram (de toute façon on n’y a plus accès) et ce n’est certainement pas parce que je n’ai rien d’autres à faire. Je le fais parce que c’est important pour moi. Parce que je veux que ma fille ait un modèle de femme forte et saine au quotidien. Ce n’est pas de l’excès. Ce n’est pas égoïste. C’est du selfcare qui me permet de me sentir bien et de gérer la dépression post-partum qui me guette à chaque tournant de rue (mais ça, c’est un sujet pour un autre jour). J’ai appris à aimer mon corps pour la magie qu’il a pu faire en faisant croître ma fille et je veux en prendre soin. Cette petite heure (qui parfois souvent s’étire, car elle est interrompue par une croquette qui a faim ou qui se réveille de sa sieste) est la seule que je prends pour moi par tranche de 24 heures. Ce n’est pas toujours évident de la prendre, mais j’ai la chance d’avoir un partenaire de vie qui s’assure que je respecte ma promesse que je me suis faite et qui part avec Lina le temps de mon entraînement le soir si j’en ai besoin.

Je suis la maman de Lina, mais avant, j’étais moi tout simplement. Je pouvais aller à la toilette la porte fermée et sans avoir un bébé assis sur moi. Je pouvais prendre une douche sans fixer l’écran du moniteur pour m’assurer que ma fille dort toujours. Je ne me réveillais pas en sursaut chaque heure la nuit pour aller vérifier que ma fille respire toujours. Mon ménage était relativement fait et j’écoutais autre chose que du Little Baby Bum à la radio. La vérité est que mon monde est totalement différent qu’il y a 23 semaines et j’adore chaque instant et revirement que la vie me présente. Je ne la changerais pour rien au monde et vous ne m’entendrez JAMAIS chialer sur ma situation. Mais prendre soin de moi, c’est quelque chose que j’ai trop souvent négligé dans le passé et que chaque personne mérite de faire davantage.

Alors à toi qui lit ses lignes, que tu sois un parent, un enseignant, un clown ou le pape, prend du temps pour toi. Pour faire quelque chose que tu aimes et qui te fait sentir bien. Si tu ne prends pas soin de toi, personne ne le fera. Qu’est-ce que tu attends?! GO! Ouvre ton livre, va marcher, sors magasiner.. Peu importe ton selfcare. Tu le mérites amplement!

À bientôt,

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s