découvertes·maternité·Pensées et Réflexions

Immortaliser ses souvenirs : comment choisir un photographe

Je ne me ferai sans doute pas d’amie en disant ce qui suit, mais j’ai adoré être enceinte. Évidemment, je suis consciente que plusieurs femmes vivent leur grossesse difficilement et ont plus de désagréments que d’aspects positifs qui en ressortent, mais ce n’est pas mon cas avec celle-ci. Pour moi, outre la fatigue du premier trimestre et les maux physiques qui sont apparus à compter de la 37e semaine, tout s’est déroulement sans trop d’embûches. La grossesse est une chance. Un luxe qui n’est malheureusement pas donné à toutes. Je me suis fait la promesse d’en profiter et de garder en mémoire chaque instant. C’est entre autres la raison pour laquelle nous avons décidé d’immortaliser l’expérience via une séance photo. OK… soyons francs : j’ai décidé et Alex a accepté :).

Aujourd’hui, je vous présente le résultat de la séance photo ainsi que les critères à prendre en considération dans le choix de votre photographe. Sachez que même si je traite précisément d’une séance maternité ici, les critères devraient être les mêmes indépendamment de la raison pour votre shooting photo.  Et à l’approche du temps des Fêtes, je vous recommande d’acheter une séance avec un photographe en cadeau à un être cher. On prend un million de photos et de selfies, mais de beaux souvenirs, nous n’en avons pas assez on dirait…

Psst: si tu viens pour voir les photos, elles sont toutes à la fin :).

Étape 1 : Les recommandations

Je l’avoue, il est facile de se sentir dépassée par le nombre de photographes qui offrent des services lorsqu’on google photos maternité Montréal. Ajoutez à ces résultats les publicités sur Facebook et Instagram et vous vous retrouverez rapidement avec 500 portfolios à explorer et comparer. C’est pourquoi je vous recommande fortement de faire un appel à tous sur Facebook à savoir qui vos amis virtuels vous recommandent. Le bouche-à-oreille est une méthode efficace pour vous limiter dans vos recherches.

Étape 2: Le portfolio

Une fois les recommandations obtenues, vous pouvez éliminer ceux qui se situent à une distance supérieure à ce que vous considérez acceptable (merci à mon amie en Abitibi pour ta suggestion, mais c’est un brin trop loin). C’est à cette étape que le plaisir commence : regarder les portfolios des photographes. Gardez en tête qu’il y a autant de style de photos qu’il y a de photographes alors il est important d’avoir a priori une idée de ce que vous aimez et n’aimez pas. Prenez le temps de regarder le travail de chaque photographe et déterminer un top 3. Je vous encourage à ne pas vous fixer immédiatement sur un seul artiste puisqu’il est possible que ces tarifs, ces disponibilités ou autres conflits fassent en sorte que ça ne fonctionne pas. Vaut mieux garder l’esprit ouvert 🙂

Étape 3: Le tarif et les forfaits

Cette partie est importante à déterminer avec votre partenaire en lien avec vos attentes respectives. En établissant un budget maximal a priori, vous pourrez déterminer si les photographes de votre top 3 sont accessibles. Cela dit, il est fort probable que les photographes proposent différents forfaits à différents prix. Il est important de comparer les forfaits et ce qu’ils incluent afin de faire un choix éclairé. Qu’est-ce qui est le plus important pour vous?  Le nombre de photos? La possibilité de retouches? La durée de la séance? Regardez les possibilités et faites votre choix.

Étape 4 : La flexibilité du photographe 

Ce dernier critère est tellement important. Si vous souhaitez une séance à l’extérieur et que le photographe n’y est pas ouvert, il va de soi que vous devrez concéder ou passer à un autre appel. Même chose au niveau des disponibilités. Si vous avez une date limite pour votre séance et que le photographe n’a aucune disponibilité, il faudra prévoir un plan B. Bref, il est important qu’avant la séance vous soyez sur la même longueur d’onde et que vous sentiez une ouverture du photographe.

Mon expérience 🙂

Je dois avoir regardé les pages d’une quinzaine de photographes avant de m’arrêter sur celui de Tessa Levesque. Les photos de son portfolio m’ont tout de suite plu de par leur aspect naturel et peu classique. Ce que je veux dire par là c’est qu’on retrouve peu de photos où les sujets fixent la caméra avec un sourire semi-naturel. Le comble du bonheur : la plupart des photos étaient à l’extérieur. Cela constituait un gros plus pour Alex et moi.

J’ai consulté le site de Tessa afin de connaître ses tarifs et j’ai sauté de joie en constatant que ceux-ci étaient dans le budget fixé. J’ai donc communiqué avec elle en croisant les doigts très fort pour qu’elle ait une place avant la fin de l’automne. Le destin fut gentil : le 28 octobre était libre. Ce que je voulais par-dessus tout : une séance d’automne.

La fin de semaine de la séance venue, la nature a décidé qu’elle en avait assez de la chaleur et qu’elle trouvait que de la grêle et de la neige c’était une bonne idée. Terrifiée, je me suis presque lancée sur le chapelet pour changer le sort que me réservait el nino, mais n’ayant pas de corde à linge au condo, j’ai abdiqué. Tessa s’est montrée très ouverte à modifier la date, à trouver un plan B… mais mes hormones et ma tête de cochon ont fait en sorte que je ne voulais pas risquer de déplacer le moment par crainte qu’il ne resterait plus de feuilles aux arbres ni au sol. Jusqu’à la toute dernière minute, nous étions en communication à savoir si on devait reporter ou non. Loin de moi l’envie qu’elle brise son appareil et d’avoir des cheveux ébouriffés par l’humidité sur mes photos, mais je voulais vraiment des photos dehors! Finalement, un court répit dans la journée a permis de faire nos photos comme prévu. Nous avons même pu faire différent avec des images avec un parapluie. La séance fut rapide, mais en l’espace d’un instant, Tessa a su nous mettre à l’aise et c’est palpable sur les photos finales. Elle est parvenue à faire ressortir le calme, la sérénité et notre amour inconditionnel malgré le froid, nos chaussures trempées et la bouette qui menaçaient de me faire tomber à tout moment (il faut savoir que j’ai peu d’équilibre avec ma bedaine…).

Je suis tellement satisfaite du résultat et je n’aurais pas voulu que ça se passe différemment. Merci, Tessa, pour ta flexibilité et ton ouverture à emprunter des citrouilles dans le parc juste parce que je trouve que c’est une bonne idée! Tu as su immortaliser un précieux moment de notre vie et je t’en serai à tout jamais reconnaissante.

Si vous souhaitez consulter ses forfaits et ses tarifs, vous aurez toute l’information sur son site au www.tessalevesquephotographe.com

Quelle photo préférez-vous?

À bientôt!

Advertisements

4 réflexions sur “Immortaliser ses souvenirs : comment choisir un photographe

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s