nutrition·Pensées et Réflexions·santé

Organiser sa vie une étape à la fois

 

Capture.PNGLa vie va vite. Avec la rentrée, le retour aux cours universitaires et un trajet quotidien parsemé de cônes orange qui viennent jouer sur mon humeur et mon niveau de fatigue, je dois admettre qu’il n’est pas toujours évident pour moi de garder le rythme et le dessus sur mon mode de vie qui se veut sain et équilibré. Je reçois beaucoup de questions et témoignages en lien avec la façon que j’organise mon temps pour pouvoir réussir à faire tout ce que je fais. J’adore échanger avec vous et vous donner des pistes, mais je tiens à demeurer honnête avec vous. Je n’arrive pas toujours à respecter ce que je cible et il m’arrive encore de grignoter après le bureau malgré la planification des repas. Cela dit, je crois tout de même être arrivé à gérer mon quotidien avec succès et comme je répète souvent les mêmes choses à différentes personnes, j’ai décidé de faire un article sur le sujet. Voici donc quelques trucs pour rester en santé, saine d’esprit et avoir une maison propre malgré un horaire chargé!

Étape 1 : l’entraînement

C’est sans doute l’étape la plus touchée parce que tout le monde a une relation différente avec l’activité physique. Pour ma part, j’ai besoin de bouger. C’est un peu comme une drogue pour moi. D’autant plus depuis que j’ai arrêté ma médication pour mon hyperactivité. La bonne nouvelle pour moi est que j’ai un travail qui n’est pas uniquement sédentaire. J’arrive donc à atteindre mon objectif minimal de 8 000 pas par jour (l’objectif ultime étant 10 000 pas). Cela dit, lorsque vient le temps de me rendre au gym après une journée au travail et un 2h de trafic, ma motivation est facilement démolie… j’ai donc développé des stratégies pour y arriver tout de même.


Avoir des objectifs réalistes 

Dans un monde idéal, j’irais au gym 5 fois par semaine. Je l’ai d’ailleurs fait à plusieurs reprises lors de mes vacances. Par contre, lorsque le travail a débuté, j’ai dû me rendre à l’évidence que de me mettre de la pression pour m’y rendre aussi souvent est inutile et très négatif puisque ma visite au centre devient un fardeau plutôt qu’un plaisir personnel. J’ai donc pris en considération les éléments suivants pour déterminer des objectifs réalisables :

  • Je dois quitter au plus tard à 6h15 le matin pour arriver au bureau pour 7h30.
  • J’ai 45 minutes pour dîner et le gym est à 10 minutes du bureau.
  • J’essaie de terminer à 16h30 lorsque possible et j’arrive chez moi à 17h45 dans le meilleur des cas.

Mes options étaient donc : y aller le matin avant le boulot (le gym près de l’école ouvre à 6h), y aller le midi, y aller après le travail ou y aller le soir.

Le plus réaliste est de m’y rendre 3 fois par semaine après le travail ou en soirée. Je me fixe donc des moments spécifiques dans la semaine et je les respecte. De plus, je garde toujours un sac de gym propre dans mon coffre de voiture alors si je souhaite m’y rendre à un moment imprévu (comme lorsqu’il y a un accident sur Décarie que je ne suis pas suffisamment zen pour affronter).

 

Étape 2 : la cuisine

Ouf! Celle-ci est ma zone de faiblesse. Je dois l’avouer, autant j’aime cuisiner, autant je suis douée pour oublier mon lunch dans l’auto… Cela dit, je m’améliore énormément et la routine de planification et préparation de repas est désormais un automatisme le dimanche. Il n’y a pas vraiment de secret ici : il faut faire un plan de repas pour la semaine et préparer à l’avance ce qui peut l’être afin d’économiser du temps lorsque vient le temps d’assembler le tout. Ça signifie de découper les légumes, préparer les potages, faire cuire les pommes de terre, assembler les smoothies, laver et découper les fruits, préparer les collations. Les deux heures (environ) que ça me prend à faire tout cela (avec l’aide d’Alex bien sûr) vaut de l’or puisque je gagne le double chaque jour et plus de m’éviter de commander de la scrap parce que je n’ai pas envie de cuisiner un soir donné. Autre avantage de tout préparé à l’avance : le compost se remplit d’un coup alors on ne se retrouve pas avec des petites mouches à fruits fatigantes.

Mon secret pour y arriver : une collection gigantesque de plats Tupperware. En ayant suffisamment de plat pour les lunchs et les collations, des plats de congélation et des intellifrais qui me permettent de garder mes légumes précoupés frais pour la semaine, j’économise du temps et de l’argent parce que je gaspille peu. Je sais qu’il n’est pas possible pour tout le monde de se payer des plats aussi chers en aussi grande quantité (cela dit je peux t’en vendre si tu as envie de te gâter et d’investir). Si ce n’est pas une option pour le moment, je te recommande les pots Masson ou les sacs à légumes troués. L’important et que tu puisses ranger ce que tu as préparé en portion individuelle. Si tu en as pas suffisamment, tu peux toujours faire un mealprep le dimanche et un autre le mercredi. C’est à toi de voir ce qui fonctionne pour toi.

Si tu veux de l’inspiration, je partage mes préparations sur instagram @lafillebio.mtl . Tag moi si tu veux que je voie ton œuvre.

Étape 3 : le ménage

Entre toi et moi, s’il y a une étape dont je me passerais dans la vie, c’est bien celle-ci. Tout particulièrement en raison des constructions sur ma rue qui font en sorte que la maison redevient poussiéreuse 30 secondes après que je l’ai époussetée au grand complet. Mais bon, il faut le faire quand même. Mon homme et moi avons donc développé un système de tâches ménagères que l’on complète chaque semaine, quand bon nous semble. On comptabilise le tout dans notre tableau d’objectifs hebdomadaires qui est affiché dans notre salle à manger. Ainsi, on n’a pas le choix de se responsabiliser…

Étape 4 : le sommeil

Le plus difficile pour moi est sans aucun doute le sommeil. J’ignore encore si c’est parce que je n’ai pas besoin de beaucoup de sommeil pour fonctionner ou bien si c’est que mon corps a fini par comprendre qu’il n’en aurait pas plus que ça. Mon objectif est de dormir 7 heures par nuit et malheureusement, je ne crois pas l’avoir atteint une seule fois durant la semaine depuis que je comptabilise mes heures de sommeil avec ma Fitbit. Ce n’est pas que je me couche tard (je suis généralement au lit à 9h45), c’est que ma tête se met en mode surcharge l’instant que je la pose sur l’oreiller. Pour le moment, je tente d’atteindre cet objectif en faisant de la lecture avant le dodo et en écoutant des podcasts pour m’endormir. Si jamais vous avez des trucs à me proposer, je suis tout ouïe.

Étape 5 : se responsabiliser et garder un œil sur ses objectifs

Je vous en ai parlé à l’étape 3, Alex et moi avons un tableau dans la cuisine où nous inscrivons ce que nous avons accompli dans la journée. Au bout de chaque rangée se trouve le nombre de fois où nous devons cocher la rangée au cours de la semaine. Initialement, je faisais ce tableau dans mon bulletjournal, mais je perdais le fil et ne prenais pas le temps de le compléter chaque soir. En l’ayant sous nos yeux, on reste alerte et conscient de nos actions. Ce n’est pas compliqué à faire et ça ne coûte presque rien.

Voilà! Je ne sais pas à quel point cet article permettra de répondre à tes questions, mais j’espère que tu y trouveras un peu d’inspiration pour mener une vie saine et active. Si tu as des idées ou d’autres questions, n’hésite pas à les laisser en commentaires.

À bientôt!

Advertisements

2 réflexions sur “Organiser sa vie une étape à la fois

  1. C’est drôle comme sujet car j’en venait exactement à la même conclusion la semaine dernière. Je me suis fait un « bullet journal » avant la naissance d’Arthur et la je « rush » même si je suis toujours à la maison… Surtout les fins de semaines. Je me mettais tellement de pression pour tout faire que mes saines habitudes de vie me rendait malheureuse. « So what » si je n’ai pas passer la soie dentaire pendant un jour, où deux, où dix. L’important c’est de s’améliorer tranquillement. J’en fait plus la que j’en faisait avant et c’est ça qui compte. Un autre point qui est bien s’est d’utiliser son réseau d’amis, surtout pour les meal prep. Merci de partager.

    1. Merci Pam de ton commentaire! En effet, l’instant que ça ne devient plus agréable, ça ne sert à rien. On s’organise pour faciliter notre vie, pas la rendre misérable. 😉 Une étape à la fois et tu arriveras. Suffit de prioriser ce qui est essentiel pour toi.. pour le reste ça peut attendre. Je vais tenter de partager des recettes de mealprep plus souvent.
      Bonne chance avec bébé Arthur!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s