Non classé

Ode à la femme moderne

Hé oui, féministes de ce monde réjouissez-vous! La fille bio s’apprête à faire un article qui rend hommage à la femme. Mais attention : Loin de moi l’idée d’embarquer dans le flot beaucoup trop superficiel à mon goût qui s’est emparé de la mentalité des stars hollywoodienne dans les dernières années. Cependant, alors que je suis en pleine transition au niveau de ma vie personnelle et de ma carrière, je réalise que la femme moderne, celle qui en 2016 arrive à tout faire, ben… elle est solidement chouette! Voici donc quelques éloges et félicitations à toi, chère femme moderne, et quelques suggestions pour celles qui sont en voie de la devenir.

La femme mère (ou pas!)

Je regardais ma mamie l’autre soir au mariage de mes parents et je n’ai pu m’empêcher de penser, pendant un peu trop longtemps à mon goût, au fait qu’elle a donné naissance à 9 bébés. Neuf! 1-2-3-4-5-6-7-8… y’en manque un… NEUF! On va se le dire, pour avoir popper 9 bébés et qu’ils soient tous des bons citoyens, c’est clair que dans son jeune temps, ma mamie était une badass! Cela dit, et je ne lui enlève aucun mérite en énonçant ce qui suit, c’était ce qui était attendue d’elle à l’époque : tu rencontres, tu souries, tu te maries et puis… Je vais m’arrêter là. 😉 Aujourd’hui le rôle de la femme est très différent…

Tout d’abord, si tu as des enfants : félicitations! Tu as  fait pousser une personne en toi et tu as réussi à ne pas développer de rancune envers lui liée au fait qu’il est sorti de ton vagin! Penses-y une minute : tu as poussé un bébé, avec une tête énorme, il t’a complètement (du moins je l’assume) détruit ton petit jardin secret et tu l’aimes. Ce n’est pas rien…  Vous êtes mal à l’aise? Super! Mais sache, femme moderne, que tu as raison d’être fière de tes enfants. Moi aussi après avoir fait autant d’efforts et souffert autant je voudrais montrer le résultat à tout le monde. Par contre, et je te dis ça avec plein d’amour, il y a certaines choses que tu dois savoir. Parce que, après tout, avec les réseaux sociaux, beaucoup de nos comparses ont développé la fâcheuse habitude de ne pas avoir de filtre et de partager tout, mais alors TOUT du petit destructeur de leur organe reproducteur. Je vais éviter de prendre des captures d’écran pour démontrer ce que je veux dire afin de ne pas blesser personne, mais dans la réalité, je me questionne à savoir la raison derrière un partage du genre : BB a la diarrhée  depuis hier et il vomit sans arrêt ou le fameux statut de la femme qui s’apprête à donner naissance et qui donne les détails de la dilatation et du bouchon qui tombe (ou autre truc du genre..). Les photos, c’est cute! Les partages de premières fois, c’est mignon. Des petites vidéos (de temps en temps), c’est adorable. Mais, il faut savoir doser. Bonus : à moins que quelqu’un te le demande clairement, évite de raconter ton accouchement dans le détail… Juste, non! Ce n’est pas que ça ne m’intéresse pas, c’est juste que ça m’écoeure.  A+ pour la franchise ;).

Et à toi, femme moderne qui ne désire pas avoir d’enfants, peu importe la raison, peu importe si c’est temporaire ou non, félicitations! Bravo de te respecter et d’assumer tes choix. Tu as mon plus grand respect! Pour avoir côtoyé des gens qui en ont eu par sentiment d’obligation ou d’ultimatum, je te considère comme étant supérieure. Tu es solide, tu sais ce que tu veux et il n’y a aucune raison pour toi, du moins en occident, de donner naissance à un bébé si tu n’en veux pas. Surtout, je te félicite de ne pas avoir frappé personne.. J’ai des amies dans la même situation que toi et disons simplement que la société n’est pas aussi ouverte face à la modernisation des rôles de la femme qu’on pourrait le croire. Continue de laisser les gens parler et essayer de te convaincre que tu ne seras jamais complète sans un enfant sans argumenter. Une décision aussi personnelle ne devrait pas être réfutée. Alors courage! J Tu rock. Pis si jamais tu as un surplus d’amour à donner, y’a plein d’animaux en refuge qui ne demandent qu’à être aimé (moyennant la destruction peu à peu de tes meubles, mais c’est moins pire que celle de ton vagin).

La femme moderne et les autres….

Je trouve ça drôle lorsque je vois les anciennes affiches publicitaires de Tupperware parce qu’elles sont toutes très stéréotypées de la femme à la maison qui se retrouvent avec d’autres femmes que pour faire de la cuisine. Je ne sais pas concrètement comment la vie sociale des femmes de 1960 était, mais considérant que le nombre d’enfants par famille était élevé, je doute fortement qu’elles sortaient 3 fois par semaine pour aller magasiner ou prendre un verre dans un 5@7.

Aujourd’hui, la femme moderne trouve le temps pour texter ses amies qu’elle ne voit que trois fois par année, elle répond au téléphone (lorsque le numéro qui apparaît lui donne envie de répondre) et elle parvient à trouver du temps pour voir les gens qu’elle apprécie. Lorsque la femme moderne a des enfants, elle parvient généralement, moyennant un équilibre mental adéquat et un partenaire présent, à trouver des activités où elle pourra voir son cercle d’amis. Parfois, ses enfants y seront et d’autres fois non.

La beauté de la femme moderne, est qu’elle ne garde personne dans sa vie qui ne mérite pas d’y être. Elle a passé l’âge des vanités et des relations superficielles. Son temps est précieux et elle fait le choix de le partager avec qui elle considère digne de cela. Sa force réside dans cette capacité à ne pas consacrer d’énergie dans des amitiés qui n’ont comme qualificatif que le drame qu’elles crée. Bien entendu la femme moderne se réserve le droit de potiner sur des copines, mais elle ne le fait jamais dans l’intention de blesser ou de dénigrer celles-ci. Si elle est vraiment top notch, elle emploie la règle suivante à ses séances de potinage : elle ne dira rien en l’absence d’une personne qu’elle ne dirait pas si elle était présente. La femme moderne connait sa valeur et ne ressent pas le besoin d’abaisser les autres pour se sentir plus grande. Après tout, mettre du sel dans le sucre du voisin ne rendra pas le sien plus sucré…. L’expression se traduit mal, mais vous comprenez ce que je veux dire.

La même chose vaut pour les relations amoureuses. La femme moderne sait ce qu’elle veut, ce qu’elle vaut et elle ne tolère rien de moins. Il peut être difficile de quitter une relation, encore plus si vous étiez mariés (croyez-moi, pour l’avoir vécu, les procédures de divorce n’ont rien d’amusantes), mais la femme moderne sait qu’elle a tout ce qu’il faut pour passer au travers et que le changement, même s’il est épeurant, n’est pas obligatoirement négatif. Dans le même ordre d’idée, la femme moderne est maîtresse de son corps et ne cherche pas l’approbation des gens par le partage de ce dernier. Elle prend des décisions basées sur ses besoins, ses envies et ses sentiments (et, on va se le dire parfois sous l’impulsion) et elle les assume. Elle se respecte et par le fait même respecte les gens dans sa vie.

La femme moderne et les voyages

La femme moderne est curieuse et cherche à découvrir la vie et le monde le plus possible. Elle sait que la réalité qu’elle perçoit peut être perçue différemment par d’autres et elle cherche à échanger le plus possible de manière à se faire une tête sur différents sujets. Si sa situation lui permet, elle voyage. Au coin de la rue, dans sa ville, dans sa province, dans son pays, outremer. Elle saisit chaque opportunité de se refaire une vision du monde dans lequel elle vit. Si elle veut vraiment en apprendre sur elle-même et sur les autres, elle voyage seule. Pour l’avoir fait auparavant, je vous assure que c’est la leçon d’humilité la plus enrichissante qui soit. Ça transforme.

La femme moderne et sa carrière

La carrière est le point le plus difficile à jonglé pour la femme moderne puisqu’il dicte, malheureusement ou heureusement dépendamment de la satisfaction qu’il lui procure, le temps qu’elle peut par la suite accorder aux autres sphères de sa vie. À moins d’être travailleuse autonome ou mère au foyer, les horaires de travail sont plus ou moins flexibles et doivent être respectés. C’est ici que ma croisée des chemins se situe. Que devrait priorisé la femme moderne? Une opportunité de carrière au dépend d’une implication acceptable dans sa vie familiale ou une vie familiale épanouie où la carrière n’est pas à la hauteur de ce qu’elle pourrait être? Je n’ai guère de réponses à te donner, chère femme moderne, mais sache que si tu es parvenue à combler ta vie familiale et ta vie professionnelle, tu es aussi badass que ma mamie (et ce n’est pas peu dire!). Je crois que la femme moderne est confrontée à ce dilemme quotidiennement et elle fait de son mieux pour gérer ce qui se présente à elle.

Alors à toi, la mère débordée qui parvient à préparer les enfants à temps pour les déposer à la garderie avant de te rendre au travail, je te lève mon verre (ok, c’est un frapp à la citrouille, mais quand même… cheers!). À toi, la femme de carrière qui a des objectifs grands comme le monde et qui travaille fort pour les atteindre, je te lève mon verre! À toi, femme qui travaille en construction et qui a réussi à gagner le respect de tes collègues : cheers! À toi, qui cherche à trouver un sens à ta vie et qui se questionne à savoir quoi faire, achète un billet d’avion et va crier cheers dans un pays où tu ne connais pas la langue! Et pour toutes celles qui hésitent, qui ont peur, qui ne croient pas être en mesure de supporter les conséquences des actions qu’elles souhaitent entreprendre, poser vous la question suivante : que feriez-vous si vous n’aviez pas peur? Le monde évolue à un rythme fou et nous force à croire que nous ne pouvons faire autrement que de suivre la vague en ne réalisant pas que c’est en confrontant la vague que l’on devient plus fort. Soyez vous-même, la meilleure version de vous-même, et  prenez le temps de choisir qui partage votre vie. Elle est si courte, il serait dommage de perdre un instant de plus à vivre dans le déni. La première chose à faire pour te métamorphoser en femme moderne est de t’écouter et de te respecter. Pas trop pire, non? Après, apprend à écouter et respecter les autres. Ça c’est un tout autre défi. 😉

Êtes-vous une femme moderne? Je le suis en partie, mais je suis beaucoup plus près aujourd’hui que je l’étais hier. Good job pour l’effort, femme!

À bientôt!

La femme bio 😉

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s