Europe·nutrition·vegetarien·voyage

Manger végé en Europe

Mauvaise nouvelle : une bière = un steak n’est pas vrai….. 

Ah les voyages! C’est comme une drogue douce et dure à la fois. Ils me donnent une sensation d’euphorie tout en exigeant beaucoup de mon corps. Chaque ville que je visite, chaque personne que je rencontre et chaque moment passé en terre éloignée se fait une place dans ma mémoire et vient questionner, confirmer ou modifier ma vision des choses. L’an dernier, lors de mon voyage dans le sud-est de l’Asie, j’ai pris la décision de ne plus manger de viande. Un an plus tard, cette décision tient toujours, mais complique quelque peu les options de repas dont je dispose en Europe, particulièrement lorsque je veux essayer des mets traditionnels. Voici donc quelques options pour survivre en tant que végétarien en Europe centrale (en essayant de ne pas mourir par manque d’originalité dans nos repas). 

1- Les entrées 

La plupart des entrées proposées dans les restaurants comportent minimalement une ou deux options végétariennes. Il suffit de confirmer auprès du serveur puisque dans certains cas, le nom du repas peut sembler végé sans necessairement l’être (la soupe à l’ail de Prague avait du bacon…). 


2- Les salades

Naturellement, plusieurs restaurants offrent des salades. Elles sont beaucoup trop chers, contiennent beaucoup trop de vinaigrette et sont rarement végétariennes (il suffit de demandé sans viande et de se faire regarder bizarre), mais elles font l’affaire.

3- Le maïs 


En été, presque chaque ville d’Europe que j’ai visité avait au moins un kiosque où des maïs cuits ou rôtis étaient vendus. Une fois de plus, c’est un peu frustrant de débourser jusqu’à €3 pour un blé d’inde alors que tu peux en avoir une douzaine à ce prix au Québec, mais ça bourre et c’est bon alors on sourit maladroitement et on déguste. 

4- Les pâtes

Celles-ci peuvent être achetées à l’épicerie du coin et cuisinées à la cuisine de l’auberge ou encore être commandées au restaurant. Personnellement, j’évite les pâtes au même titre que j’évite de parler aux gens qui essaient clairement de me vendre un bidule dont j’ai pas besoin. C’est une question de goût, j’imagine. Par contre, sachez qu’il y en a dans la plupart des restaurants. 


5- Les boulangeries 


Les boulangeries sont à l’Europe comme la poutine est au Québec : on en trouve à chaque coin de rue. Au dépanneur du coin, au café, au restaurant, elles sont partout! Spoiler alert : on se tanne vite…
6- La pizza 

Clairement, au même titre que les restaurants turcs (voir #7) ont envahi les villes touristiques de l’Europe, les pizzérias ont fait de même. Elles sont partout! Petit truc pour mes complices voyageurs qui surveillent leur budget : vous en trouverez des délicieuses dans la plupart des épiceries et des boulangeries pour 1 ou 2 euros. Elles sont parfaites pour manger en marchant. 

7- Les Kebabs

Comme je l’ai mentionnée précédemment, ils sont partout! Idéal pour un repas rapide et pas cher. 

8- L’épicerie 

Si vous avez accès à une cuisine, c’est super. Par contre, en voyage on a pas toujours envie de cuisiner. J’opte plutôt pour les salades déjà préparées et les fruits frais pour faire le plein de vitamines. 
La bonne nouvelle est qu’il y a toujours des options, mais elles ne sont pas toujours celles que l’on voudrait. Autre bonne nouvelle : le gelato, les desserts et la bière sont tous végétariens et facilement accessibles! 

Bon appétit! 😉 

Advertisements

Une réflexion sur “Manger végé en Europe

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s