Pensées et Réflexions

8 choses que j’aurais aimé savoir sur la vie adulte…

Plus je vieillis, et plus je constate que je ne suis pas très douée à être un adulte. On apprend constamment, et heureusement, mais parfois je me dis que si certaines choses m’auraient été expliquées préalablement je me serais sauvée de quelques situations embarrassantes. Voici donc une liste d’éléments qui à mon avis devraient faire partie des leçons de vie pré-adulte.


1- Les frais de banque
« Je ne suis pas un guichet automatique/ une banque ». Je ne sais pas combien de fois ces mots là sont sortis de la bouche de ma mère mais bon Dieu que j’aurais aimé qu’ils soient suivi de :  » une chance.. Parce que si j’en étais un ça te coûterait vraiment cher de frais! ». Je ne sais pas si c’est juste moi qui a vécu le (terrible) choc d’avoir des frais d’utilisation de 30$ par mois  après avoir terminé mes études parce que j’utilisais trop ma carte de débit… Mais honnêtement c’est outrant! Pour de vrai, je vais sensibiliser mes enfants au fait que je ne peux pas leur acheter le nouveau iPhone89x parce que les frais de la banque sont trop élevés quand je dépense.. Non mais avouez que ça aurait dû être vu dans le cours d’économie en secondaire 5?!

2- Les nuits blanches ont une durée viable limitée
Je me souviens comme si c’était hier de la fois où j’ai fait la fête toute la nuit et que je suis allée faire un examen de maths sans avoir dormi une seule minute (je me souviens aussi d’avoir eu à reprendre ce cours..). Il me semble bien, mais c’est vague et lointain, qu’à une certaine époque de ma vie j’avais la capacité de faire des nuits blanches et de me coucher tard sans avoir l’impression de me faire passer dessus par un 18 roues qui essaie de se stationner en parallèle. Bien sûr j’ai souvent entendu mes parents dire « tu verras quand tu seras plus vieille » et toutes autres phrases du genre.. Mais personne ne m’a dit qu’à 26 ans notre énergie tombait en back order et nécessitait un bon différé! J’ai 28 ans et je me remets encore d’une nuit difficile en 2015… Eh là là..

3- Les amitiés ne sont pas toujours pour toujours (malgré les jolis colliers BFF échangés).
Je me rappelle d’avoir déjà critiqué mes parents sur le fait qu’ils n’avaient pas une vie sociale excitante alors qu’eux me critiquaient d’être constamment sortie avec des amis. Maintenant, je constate que la  vie se charge de faire le ménage dans nos amitiés et lorsqu’on est chanceux elle nous libère des personnes qui ne devraient pas faire partie de notre cercle d’amis. Évidemment, avec la distance et les occupations de chacun, certaines amitiés se distancent et d’autres prennent fin. Alors que la majorité des amis que j’avais au secondaire sont toujours dans ma vie, d’autres ont « pris le bord » pour différentes raisons. Ce que j’aurais aimé apprendre c’est de quelle façon on se doit de terminer une amitié. On envoie un papier avec « coche oui ou non »? On ignore tout simplement la personne? Je n’ai jamais été bien bonne avec ces trucs-là.

4- Les dettes
J’ai entendu 6000 conseils financiers de 10 873 personnes différentes. Ce que j’aurais aimé qu’on me dise en une phrase ?  :  » Perds pas ta vie à travailler pour rembourser des dettes dont tu n’avais même pas besoin à la base. » Si c’était à refaire, j’aurais totalement refusée d’augmenter ma limite de crédit à chaque fois que je recevais une lettre m’y invitant…

5- En cas de toute, ne parle juste pas…

a)  » Félicitations pour ton bébé!  » à moins d’être certaine à 100%, NE DIS RIEN! Oh les malaises vécus.. Suffit de regarder sur Facebook ou d’attendre quelques instants, éventuellement ça va se confirmer si c’est le cas.

b) « C’est spécial ».
Je déteste cette expression! C’est tellement jamais clair si c’est péjoratif. Clarté s’il-vous-plaît! Au nombre de mots qu’il y a dans la langue française je refuse de croire que le seul qui peut être utilisé dans un contexte X est « spécial ».

c) tout commentaire que tu hésites à énoncer
En cas de doute, ne parle juste pas. Ne ratez jamais une occasion pour ne pas parler. Le fait d’hésiter prouve que quelque chose cloche.

6- la petite voix dans ta tête à raison 99% du temps
Mes revues d’ado me disaient de ne pas questionner trop, de ne pas douter, bref d’être une poupée docile et naïve. J’aurais tellement aimé qu’elles me disent que mon instinct est mon allié le plus fidèle et qu’il se trompe rarement. Combien de dates désagréables j’aurais évitées? Combien de relation tournées au vinaigre j’aurais conclues plus rapidement? Combien de fois je me serais retirée d’une situation désagréable si je m’étais écoutée?! Plusieurs! Je ne me serais jamais convaincue que j’étais paranoïaque de penser tel truc ou folle de questionner les motifs d’un homme qui a des bouteilles de parfums d’une autres femmes dans sa chambre mais qui tente de me convaincre qu’elles appartiennent à sa soeur..

7- Le temps fait bien les choses ...
Je l’ai entendu souvent celle-là aussi. Mais il manque la suite : mais ça peut être long et souffrant dans le processus. Oh oui…Ça peut être long! Il n’y a pas de ligne du temps idéal qui démontre à quel moment de la vie tu te dois de faire certaines choses et pas d’autres. Notre idéal n’arrive que très rarement, alors il fait cesser de se mettre de la pression à le réaliser. Lorsque j’ai commencé mes études, je voulais mon premier enfant à 25 ans. À l’époque, je ne savais pas que je découvrirais une passion pour le voyage et que je partirais chaque été découvrir le monde. Nous changeons, notre réalité change et nos priorités changent aussi ET C’EST CORRECT! Chaque chose en son temps. 🙂

8- L’importance des fibres.. (je suis officiellement vieille..)
Les fibres sont drôlement plus importantes qu’on le croit… J’ai eu a manger mes croûtes et mes légumes quand j’étais enfant. Le mot fibre? Il est apparu environ au même moment où mon énergie a décidé de s’acheter un trois et demi en Floride et de ne me rendre visite qu’à temps partiel.

Voilà! Un petit article qui m’a été inspiré par mes constats des derniers mois et par le fait qu’être un adulte n’est pas toujours facile. Sur ce, je vais aller me faire un verre de Métamusil haha.

N’oubliez pas de vous abonner à mon blog afin de ne rien manquer. Vous êtes déjà plusieurs centaines à me suivre et je suis reconnaissante pour chacun d’entre vous.

À bientôt,

signature

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s