Belgique·Europe·voyage

Bruxelles : le paradis des gourmands

 

10530775_10154368621960113_6597025013783393679_n

Lorsque j’ai décidé de partir en Europe seule à l’été 2014, je n’avais que deux villes en tête que je voulais absolument visiter : Paris et Rome. Par contre, comme je désirais explorer le plus possible lors de mes trois semaines sur le continent, j’ai opté pour des destinations facilement accessibles (et à bon prix) à partir de mes deux destinations ciblées. C’est ainsi que je suis tombée sur Bruxelles. J’ai donc quitté la capitale française à bord d’un autobus pour me retrouver cinq heures plus tard au pays de la bière, du chocolat et des gaufres. Il faut se le dire : Bruxelles est la reine des plaisirs gourmands. Cependant, j’ai pu découvrir qu’elle a beaucoup plus que des calories à nous faire découvrir.

2GO4 Hostel

10484775_10154368775260113_5164350894974319207_n
Facilement accessible à la marche à partir du terminus central, l’auberge est tout simplement parfaite. Elle est propre, offre une cuisine complète ainsi qu’un frigo où il est possible de déposer sa nourriture et elle est située à quelques minutes de marche de Grand-Place et d’une station de métro. Elle offre des chambres de différentes dimensions. Pour ma part, j’ai logé dans une chambre partagée à 13 occupants et j’ai transféré par la suite dans une chambre plus petite à 6 qui comprenait un lavabo ainsi qu’un miroir rendant l’expérience beaucoup plus intime. Important à savoir : l’auberge est nettoyée tous les jours entre 13h et 15h, ce qui fait en sorte qu’il est impossible d’utiliser les espaces communs durant ce temps. Cela dit, gardez en tête qu’il y a toujours moyen de négocier si c’est demandé convenablement. L’auberge est accessible en tout temps et une carte à puce donne accès à votre chambre. Après les heures de réception, cette même carte vous permettra d’entrer et sortir à votre guise. Petit conseil gourmand : juste en face de l’auberge se trouve une petite pizzéria avec des propriétaires italiens très chaleureux. Je vous conseille fortement d’y essayer la pizza Margherita. Finalement, l’auberge offre des visites guidées gratuites de la ville chaque jour. J’ai préféré visiter par moi-même, mais cela peut être intéressant pour les gens qui préfèrent les horaires structurés.

Grand-Place
10614186_10154623217850113_5822074061044506647_n
Ce qui est intéressant de Bruxelles, c’est qu’elle peut être visitée en quelques jours à peine à la marche. Cependant, si vous n’avez que quelques heures dans la ville, lors d’une escale par exemple, un ‘’must’’ à voir est sans aucun doute Grand-Place. Grand-Place me fait en quelque sorte penser aux piazzas de Rome : un grand espace ouvert délimité par des immeubles impressionnants. L’architecture qu’on y retrouve rappelle énormément la structure gothique avec ses minces fenêtres allongées verticalement. Les immeubles ont presque tous des affiches avec leur date de construction et plusieurs d’entre eux peuvent être visités tels que le Musée de la bière, l’Hôtel de Ville et la Maison du roi. Les petites rues qui donnent accès à Grand-Place sont ornées de petites boutiques sympathiques et de comptoir à délices sucrés. Grand-Place est certainement impressionnante et vaut la peine d’être vue.

 

Manneken-Pis

10615340_10154623204510113_6249900716536115600_n
Au bout de l’une des ruelles qui donnent accès à Grand-Place se retrouve le Manneken-Pis. Cette petite statue, et quand je dis petite je n’exagère pas puisqu’elle mesure 55 cm, est un emblème pour les gens de Bruxelles. Elle représente l’indépendance d’esprit des Bruxellois. Plusieurs légendes entourent la signification de ce petit garçon qui fait pipi, mais ma préférée est celle qui raconte que le jeune homme aurait éteint la mèche d’une bombe des ennemis à l’aide de son urine. Petit conseil pour obtenir une photo sans avoir un lot de gens avec vous : allez-y en soirée. Comme il s’agit d’un attrait touristique important, lors des heures ensoleillées, les touristes se heurtent à obtenir un cliché avec la petite statuette. À certains moments de l’année, le Manneken-Pis est habillé. Si jamais vous êtes intéressé à en connaître davantage sur ces habits, un musée y est entièrement dédié. Je n’en ai toutefois pas fait la visite.

Delirium Café
10407418_10154623205225113_448480088708095540_n
Il y a une panoplie de bars et de cafés dans la capitale belge, mais je ne pouvais pas m’y rendre sans visiter le Délirium Café. Caché au fond d’une ruelle cul-de-sac, ce dernier m’avait été hautement recommandé par un Couchsurfer d’Angleterre que j’ai hébergé peu avant mon départ. Ce que j’y ai découvert : la meilleure bière au monde. Certes, je ne suis pas une amatrice du houblon, mais la bière aux cerises qu’on y retrouve est tout simplement succulente. J’en ai d’ailleurs commandé à nouveau à Amsterdam. L’ambiance du bar est totalement détendue et le look rappelle un peu ce qu’on retrouverait dans le sous-sol de collégiens : plusieurs affiches à caractère humoristique et des objets qui n’ont aucune utilisation réelle, mais qui décorent bien. De plus, dans la même ruelle se trouve la Jeanneke Pis. Celle-ci est la réplique féminine du Manneken-Pis. Quoi que moins connue et moins impressionnante, il est intéressant d’y rendre visite question de prendre de l’air frais avant de déguster une autre bière.

Galeries Royales Saint-Hubert

Ne laissez pas le nom vous induire en erreur, les Galeries Royales Saint-Hubert n’ont absolument rien à voir avec la Plaza St-Hubert de Montréal. Situées à quelques minutes de marche de la Grand-Place, celles-ci sont si impressionnantes et rayonnent de richesse au point où je craignais d’y circuler avec mon linge qui sentait le sac à dos d’une fille qui voyage sous la pluie depuis près de deux semaines. Elles furent construites en 1846 dans l’intention d’attirer les gens de la bourgeoisie à Bruxelles en leur proposant un lieu couvert pour magasiner. Longues de plus de 200 mètres et séparées par différents paliers qui portent les noms de Galerie du roi et Galerie de la reine, elles proposent une architecture très différente des centres commerciaux habituels. Pour ma part, j’avais l’impression d’entrer dans un monde à la Disney où tout relève du fantastique et donne l’impression d’être une princesse.

Plaisirs gourmands

Je ne sais pas où commencer lorsque vient le temps de vous partager mes expériences gustatives dans la capitale belge. Prise de décision nécessaire, allons-y tout d’abord pour les gaufres. Vous constaterez rapidement que les comptoirs de gaufres sont aussi présents que les restaurants qui offrent de la poutine au Québec. Comme j’ai eu la chance d’être accompagnée par quelqu’un qui habite la ville pour goûter aux gaufres, j’ai été avisée de ne pas succomber à l’envie de commander une gaufre garnie. En effet, afin de bien vivre l’expérience, il faut commander une gaufre tout simplement. Celle-ci est déjà bien assez sucrée. En moyenne, le prix ne devrait pas dépasser 1.5€.

Deuxième aliment incontournable des Belges : les frites. Je dois vous avouer que j’ai été quelque peu déçue de celles-ci en ce sens que nous avons des frites semblables au Québec. Ce qui distingue les frites belges cependant est le contenant dans lequel elles sont servies : un cône en carton. Autre aspect intéressant : la variété de sauces offertes en accompagnement. Les locaux se disputent à savoir quel restaurant offre les meilleures frites… Mon conseil habituel en ce qui concerne les restaurants en voyage : allez vers ceux qui attirent le plus de locaux plutôt que là où les touristes sont tous. Jusqu’à maintenant, à l’exception de quelques comptoirs dans les Hawker Center de Singapour, ce conseil m’a grandement apporté.

Je ne peux vous parler de la Belgique sans vous parler du chocolat. Encore une fois, les chocolatiers sont présents par centaines alors il faut faire un choix quand vient le temps d’en acheter. En toute transparence, j’ai oublié de goûter au chocolat lorsque j’étais au centre de la capitale. J’en ai donc acheté à la gare Centrale et je les ai dégustés dans le train pour me rendre à Amsterdam. Ils étaient délicieux, mais je suis convaincue que j’ai payé un prix trop élevé étant donné l’emplacement du vendeur. Je me promets de goûter à des truffes directement chez un chocolatier cet été lorsque je retournerai à Bruxelles. Je vous tiendrai au courant.

Musée des instruments de musique
16104_10154623206910113_3258840083531168427_n
Le dernier élément dont je veux traiter est le musée de la musique. Étant une grande admiratrice de tout ce qui touche à l’art auditif, j’ai été très heureuse d’apprendre que ce type d’exposition existe à Bruxelles. Situé au haut d’une tour ancienne, le musée expose en permanence une multitude d’instruments qui ont été utilisés à travers les siècles. Le plus génial dans ce concept : l’audioguide fourni avec le prix d’entrée fait entendre le son de l’instrument devant lequel on se trouve. J’ai été captivée tout au long de ma visite et je le recommande sans hésitation à tous ceux qui ont un intérêt pour la musique. Autre point intéressant : il y a un restaurant au sommet de l’édifice qui offre une vue incomparable sur la ville. Si la météo le permet, vous pouvez déguster votre repas sur la terrasse. Les prix sont raisonnables et les choix variés. Plusieurs options végétariennes sont disponibles.

10672344_10154623220805113_7403927844044532804_n
La vue qu’offre le restaurant en haut du MIM

Décidément, je pourrais continuer pendant des heures à vous partager mon expérience à Bruxelles. Par contre, comme j’y retourne cet été et que j’aurai le privilège de la faire découvrir à mon amoureux, je vous garde quelques éléments pour là. De plus, comme il a plu les quatre jours où j’y ai été en 2014, j’ai très peu de photos pour accompagner l’article. Je me reprends en juillet c’est promis! J’y traiterai notamment du musée de la bière, du Palais Royal et des jardins.

À bientôt,

signature

Advertisements

2 réflexions sur “Bruxelles : le paradis des gourmands

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s