Europe·Pensées et Réflexions·voyage

Le Couchsurfing

Lorsque j’ai commencé à voyagé à l’extérieur du Canada, je n’avais pas les moyens financiers pour me payer des hotels à chacun des endroits que je voulais visiter. Bien évidemment j’ai eu recours à des auberges jeunesses à plusieurs reprises lors de mes passages en Asie et en Europe, mais le Couchsurfing est toujours demeurer pour moi un outil indispensable pour voir la ville d’un point de vue différent.

Plusieurs personnes m’ont écrit à la suite de mon article sur la Grèce afin d’en savoir plus sur le Couchsurfing. Vous demandez chers lecteurs, je réponds. 🙂

Qu’est-ce que le Couchsurfing?

Simplement dit, le Couchsurfing est une communauté basée en ligne qui invite les voyageurs et les gens locaux à s’inscrire dans l’intention d’être accueillis ou d’accueillir des voyageurs. C’est un système où l’on complète un profil en expliquant qui nous sommes, notre philosophie de vie, les voyages que nous avons fait, les langues que nous parlons ainsi que nos passions afin de donner un bref aperçu de notre personnalité à la personne qui regarde notre profil. Les gens ont accès à notre profil et la recherche se fait selon la ville de résidence.

Comment l’utiliser?

Il suffit de s’inscrire au http://www.couchsurfing.org et de créer un profil. Ensuite, si vous désirez accueillir des voyageurs vous devez simplement indiquer que vous êtes disponible en précisant combien de gens à la fois peuvent venir ainsi que l’endroit où ils devront dormir.

Est-ce sécuritaire?

Comme tout ce qui se fait sur internet, il y a des risques. Le système de référence est votre allié afin de valider si la personne existe réellement et pour savoir quel type de voyageurs/host elle est.  Voici à quoi ressemble le système de référence :

couch

Évidemment, il faut garder en tête que jusqu’au moment où vous les rencontrez, ces gens sont des inconnus et on ne connaît d’eux que ce qui se retrouve sur leur profil. Personnellement, j’ai toujours communiqué par Skype afin de valider leur identité et je demandais un lien à leur page Facebook. Si j’avais le moindre doute, je refusais.

Combien ça coûte?

À priori, le Couchsurfing est un service gratuit. Cependant, j’ai toujours invité mes hosts au restaurant ou pour une bière afin de les remercier pour leur temps et leur espace. Dans les cas où j’ai accueilli des gens, de manière générale on me donnait quelque chose en lien avec leur pays d’origine. Il n’y a pas d’obligation formelle, mais il est commun de remercier les gens d’une façon ou d’une autre.

Plusieurs personnes croient, à tort, que le Couchsurfing est synonyme de faveur sexuelle. Je tiens à préciser que ce n’est aucunement le cas! Je n’ai jamais ressentie de pression ou quoi que ce soit de la part de mes hôtes. Ils ont toujours été galants et respectueux. Cela dit, il est arrivé qu’en envoyant des demandes je reçoive des offres du genre, mais je déclinais tout simplement l’offre.

Autres fonctions

Un bon moyen de rencontrer des gens en voyage

Cela dit, je l’ai utilisé à plusieurs reprises en Europe pour simplement rencontrer des gens qui se trouvaient au même endroit que moi et passer un moment en leur compagnie. Comme je voyagais seule à l’été 2014, j’ai publié à quelques reprises sur les forums des villes que je voulais faire une activité. Par exemple, lorsque j’étais à Amsterdam, j’ai écrit que je voulais aller visiter les moulins de Zaanse Schans et j’ai trouvé un autre voyageur, originaire de l’Irlande, pour m’accompagner. C’est sur la route avec lui que j’ai appris la situation de guerre religieuse de son pays. Autre exemple, en Belgique j’ai écrit que je souhaitais aller au Délirium Café suite à une recommandation d’un voyageur que j’avais hébergé quelques mois avant mon départ. Je m’y suis rendue avec Noémie, une jeune architecte française en stage à Bruxelle, qui m’a grandement appris sur le système scolaire de la France en comparaison avec la Belgique. Toujours à Bruxelle, je me suis rendue à une fête de quartier avec Binta et son fils Andy. Ils m’ont fait découvrir des merveilles culinaires propre au pays lors du temps passé avec eux. J’ai finalement rencontré Binta lors de mon temps à Rome et j’ai trouvé en elle une âme sœur. En une soirée j’ai créé une amitié qui à ce jour est vivante. Nous comptons d’ailleurs se retrouver cet été lors de mon retour en continent européen.

Un bon moyen de rencontrer des gens localement

Il existe des rencontres et des groupes sur le site de couchsurfing afin de trouver des gens qui partagent les mêmes intérêts que vous. À Montréal, il y a plus d’une trentaine de groupe qui se rencontrent mensuellement. Que ce soit pour pratiquer votre espagnol ou pour faire un souper collectif avec de nouveaux gens, vous serez servi.

Un forum d’annonces classées

¸shaki

Juste avant de partir pour la Grèce, je suis tombée sur une annonce sur le groupe de Montréal qui cherchait à trouver une famille pour une petite chatte siamoise. Deux heures plus tard, trafic oblige le délai, j’avais ma petite Shakira avec moi. Une histoire d’amour qui perdure depuis. Il y a une série d’annonces sur le site, il suffit de fouiller pour trouver quelque chose qui pourrait vous être utile.

Voilà 🙂 En espérant que ça clarifie le tout pour vous.

Surtout : SOYEZ PRUDENTS! Je n’ai eu que des expériences positives, mais je sais que ce n’est pas le cas pour tout le monde. La vigilance est d’or ici.

À bientôt!

signature

 

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “Le Couchsurfing

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s