Pensées et Réflexions

Réflexion à KL

Voici le message original que j’ai mis sur Facebook lors de notre passage à KL.
Je n’ai pas l’habitude d’utiliser les réseaux sociaux pour me plaindre ou pour attirer l’attention en écrivant des statuts du genre « vraiment tannée » sans ajouter de détails. Mais là, je dois parler de ce que je vis depuis deux semaines et demies parce que c’est devenu insoutenable. Quand?! À quel moment dans l’histoire de notre planète a-t’on décidé que l’apparence physique de quelqu’un est le reflet de qui il est. Depuis le 4 juillet je me promène dans les rues en me faisant dévisagé, en voyant les gens rire en me pointant du doigt et en parlant. Tantôt en anglais, tantôt dans une langue qui m’est inconnue. Je vous épargne le nombre de fois où les mots « fat » et « big » on été utilisé en ma présence depuis qu’on est ici. Depuis le 4 juillet que je suis en Asie et que j’ai l’impression de ne pas être la bienvenue à cause de la grandeur sur mes étiquettes vestimentaires. Comme si je ne le savais pas. Comme si je n’avais aucune idée de ce que ça fait de se voir sur des photos et de ne pas se reconnaître. Comme si j’étais fière d’avoir compenser mon mal être émotif des derniers mois en me réconfortant dans un mode de vie sédentaire…

Je ne le cacherai pas, mon corps a toujours été en relation amour/haine avec ma tête et il n’est certainement pas un modèle à suivre en ce qui à trait à une apparence « désirable ». Mais mon corps ne me définit pas. Il ne m’impose aucune limite autre que celle que je m’impose par moi-même à force d’entendre les commentaires et de subir les regards. Du stress. Constamment du stress lié au fait qu’ici les gens ont des tailles d’enfants et que tout est fait en conséquence. Mon chum ne voulait qu’une chose à Singapour : Une descente en luge à Sentosa. J’ai passé l’heure d’attente à observer les gens arrivés pour voir si quelqu’un n’aurait pas un peu plus de peau que la moyenne et à prier le ciel pour que mes fesses entrent dans la luge et que la barre du remonte-pente puisse se refermer pour ne pas avoir à subir une humiliation en publique.

Le problème avec le fait de prendre du poids, c’est que l’on ne peut pas le cacher. Bien sûr on peut trouver une pose pour les photos pour avoir l’air plus mince et trouver un angle de caméra qui donne l’illusion d’être vingt livres de moins, mais dans le quotidien, en interaction avec les gens, ça ne se cache pas. C’est comme une plaie ouverte qu’aucun « plaster » ne peut couvrir et les gens, plutôt que de détourner le regard, se permettent de juger. Mon confort ici est grandement compromis par cela. Mon chum, quoi que bien intentionné, me dit de les ignorer et de profiter du temps qu’on a ici. Mais c’est difficile. Tellement difficile.

En écrivant ces lignes, on se prépare pour la Thaïlande. Des excursions à profusion. Des visites d’îles en speedboat, de la plongée, un safari à dos d’éléphant… Et vous savez ce qui me préoccupe dans tout ca? Est-ce qu’il y aura une veste de sauvetage assez grande pour moi? est-ce que le dos de l’éléphant va pouvoir me soutenir… Mais surtout, est-ce qu’un des guides va se permettre de lâcher un commentaire sur mon apparence parce que je ne sais pas où ma limite va se situer. Je ne sais pas à quel moment je vais exploser et attaquer. Verbalement. Physiquement. Je ne sais pas. Mais tout ce que je sais c’est qu’il est inacceptable pour moi de me retrouver à l’autre bout du monde et de pleurer à cause du jugement des gens dans une toilette muni d’un trou et d’aucun papier.

Tout ça pour dire que la prochaine fois que vous vous permettez de passer un commentaire sur l’apparence de quelqu’un, pensez-y deux fois. Vous n’êtes pas dans ses souliers. Vous ne savez pas ce que c’est. Vous pourriez scrapper sa journée, sa semaine, par un simple mot qui à la base vous semblait anodin. On a assez de nos problèmes à régler, arrêtons de se permettre de juger de la vie des autres. Surtout quand tout ce que l’on en connait est l’enveloppe externe.

signature

Advertisements

Une réflexion sur “Réflexion à KL

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s